Guilde JDR serveur Kirin Tor (Horde)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Brarr, l'Ancien Kor'kron

Aller en bas 
AuteurMessage
Brarr

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 16/09/2018

MessageSujet: Brarr, l'Ancien Kor'kron   Dim 30 Sep - 1:46

L'ancien Kor'Kron
Brarr




Chapitre 1: Le Retour à la Hache
Acte 1: Un retour difficile


La wyverne cuirassée flottait allègrement dans le ciel ténébreux de la nuit. C'était une zone qu'elle connaissait et qui lui était conquise. Une fois les généreuses plaines de Mulgore, il fallait dépasser son récif montagneux pour enfin profiter des vents ascendants pour gagner en altitude afin de survoler sans le moindre effort les vastes forêts mystique de Féralas. Un vol court, facile et connu pour la wyverne.

Brarr sur son dos observait depuis les cieux l'immense épée de Sargeras qui se dressait sinistrement sur plusieurs centaines de mètres. Si elle ne possédait plus sa maléfique puissance rouge sanguinaire qui rayonnait jadis, sa garde déchirait encore les nuages et sa fusée s'y perdait. L'arme du titan noire qui avait prit Azeroth pour cible était d'une taille démesurée... et par conséquence la taille de Sargeras lui-même devait être encore plus inconcevable... Cela donnait toujours un frisson au guerrier.

Cependant Brarr se reprit bien vite et se décida à chasser cette vision en tirant d'un coup violent sur les rênes de cuir pour faire plonger sa monture en piqué à travers les denses feuillages des arbres ancestraux. Rapidement le ciel étoilé fut remplacé par un ciel de feuillage vert profond. Kalimdor était conquise par la Horde mais non loin d'ici demeurait encore le Bastion De Pennelune et le Mag'har savait qu'il devait faire attention... Avec les récents événements, les elfes était déterminés à éradiquer la Horde, notamment les mort-vivants et les orcs... Et il était difficile, même pour Brarr, de leur en vouloir pour ceci.

La wyverne, guidée par son cavalier, slaloma entre les immenses troncs d'arbres à l'écorce ancienne, puis fit un peu de rase-motte, la route était longue et il était nécessaire de casser la monotonie. Il passa le camp Mojach et continua encore un peu vers le sud pour s'approcher d'une immense cascade enchanteresse. Brarr esquissa un sourire en la voyant, cela lui rappelait les cascades de Nagrand...

Mais avant qu'il ne puisse plonger pleinement dans ses souvenirs, la Wyverne poussa un cri effroyable qui surprit le guerrier. C'était un cri de douleur.

<<Bordel mais qu'est-ce qui t'arrive à toi ?!>> fit l'orc en se penchant sur sa monture qui perdait en altitude alors qu'il volait déjà très bas. Rapidement il remarqua une flèche fichée dans le flanc de l'animal. Il reconnu immédiatement l'empennage, c'était celui qu'il craignait, celui des Kaldorei.

<<Merde !>> fit l'orc en tentant de redresser la wyverne de toute ses forces, mais en vain, la monture volante atterrit en catastrophe dans l'étendue d'eau ou se déversait la fontaine, alors que l'orc bondit de la selle pour se réceptionner dans l'herbe humide à travers plusieurs roulades.

* * *

Le silence régnait dans cette partie des bois. Le cadavre de la wyverne commençait doucement à sombrer au fond de l'étang, souillant l'eau pure de son sang. Brarr restait au sol, sur le dos, sa massive hache entre ses mains il écoutait attentivement le moindre petit mouvement, le moindre petit bruit qui pouvait parvenir à ses oreilles. Même une feuille écrasée ne pouvait passer inaperçue... Et pourtant, il n'entendait rien, absolument rien. L'archer Kaldorei qui l'avait désarçonné était soit partie, soit elle était mortellement douée. Brarr avait déjà opté pour la deuxième solution depuis dix longues minutes, et sans sa louve pour l'épauler, il était pour le moins sacrément emmerdé. Un tireur hors-paire situé à une position inconnu l'avait dans sa ligne de mire. La seule chose qui lui avait sauver la vie était les hautes herbes dans lesquelles il avait sauté, elles lui garantissaient sa dissimulation. Mais au moindre mouvement, il était mort, il en était persuadé. C'était donc une guerre d'usure. Lequel d'eux deux dévoilerait en premier sa position ?

<<Foutue guerre de merde, je ne lui ai rien fait moi à ton arbre de mes deux !>> pensa fort le chanteguerre, agacé de la situation. Si agacé qu'il prit le risque: Il redressa subitement en hurlant: <<APPROCHE !>>

La réponse fut immédiate, une flèche à tête dentelée fendit l'air en sifflant et se logea précisément dans l'articulation de l'armure de l'orc, entre l'épaule et le plastron, la Kaldorei n'attendait que ça. Brarr poussa un puissant gémissement entre ses dents. Lui aussi n'attendait que ça, de connaitre sa position, derrière l'arbre, celui aux feuilles jaunes à coté de celui qui en possédait des violettes, ce dernier était son point de repère. Furieusement, l'orc plongea dans l'eau et y disparu tout comme la wyverne.

<<Ah, tu es tenace...>> murmura l'elfe en claquant sa langue sur son palais. La Kaldorei possédait une lourde armure de guerre entremêlée de plaques, de maille et de cuir, derrière elle grondait déjà son compagnon, un farouche tigre à dent-de-sabre lourdement cuirassé, spécialement prévu pour la guerre au contact.

<<Trouve le.>> lui dit-elle simplement, et l'animal se glissa à pas de félin feutrés dans la forêt et y disparu.

Pendant ce temps, Brarr avait eu le temps de gagner l'autre coté de l'étang en apnée. Il n'avait jamais été bien compliquer de nager avec une armure de plaque, le plus difficile consistait rester la tête hors de l'eau, ce dont le Mag'har n'avait pas besoin sur ce coup ci.

L'orc prit son temps et bondit hors de l'eau pour surgir sur la Kaldorei qu'il aperçu dès l'instant ou il immergea. Alors qu'il cru la tenir en brandissant sa hache à double tranchant, l'orc fut télescopé de plein fouet par le tigre, le choque fut si violent que le vacarme du choc retentit à travers les bois. Il n'avait pas vu le piège.

Plaqué au sol, l'orc tenait en respect le puissant animal avec la hampe de sa hache collée sous sa gorge. L'immense mâchoire pleine de dents claquait à quelque centimètres seulement de Brarr, lui faisant vivre ce que ressentait les victimes de Rosha avant de trépasser, un expérience horrible !

<<Aarrgh ! Dégage de lààà toi !>> Grogna l'orc en tenant le tigre à distance tant bien que mal pendant que des filets de bave se projetaient sur sa trogne.

La Kaldorei esquissa un sourire satisfait face à la scène, elle tira une nouvelle flèche empoisonnée de son carquois, l'encocha et banda la corde pour tenir en joue l'orc. <<Ne bouge pas orc, ce sera rapide.>> fit-elle dans un calme meurtrier.

Plissant le nez, Brarr poussa sur ses bras de toutes ses forces pour repousser le tigre, ce dernier revint à la charge immédiatement avec d'autant plus de hargne mais le Chanteguerre réceptionna son crâne caparaçonné avec le pommeau de sa hache, le fracas retentit de nouveau et le tigre glissa sur le coté en couinant, assommé.

Stupéfaite de la libération de sa proie, l'elfe de la nuit décocha sa flèche mais Brarr imposa son avant-bras de plaque, la faisant ricoché et partir ailleurs: <<Tu est trop lente !>> gronda l'orc avant de charger l'elfe en raclant le tranchant de sa hache dans le sol en traçant un sillage derrière lui. Il atteint et frappa l'elfe avec son épaulière et enchaîna en relevant sa hache de bas en haut pour la terrasser, mais l'elfe plus agile qu'elle ne le paressait avec son armure se déroba à la frappe en glissant sur son flanc droit, tira une flèche de son carquois et la planta à la main derrière le genoux de l'orc, y déchirant le cuir qui s'y trouvait pour mordre la chaire à l'aide de la tête dentelée et empoisonnée. Brarr poussa un hurlement lui envoya frénétiquement son coude dans la face, heurté de plein fouet, l'elfe s'effondra au sol sans demander son reste.

L'orc avisa de la flèche fichée dans l'articula de son genoux et pesta en grimaçant avant de l'arracher. Il inspecta la tête dentelée et plissa le nez: <<Du poison... Saloperie...>>


* * *

Lorsqu'elle parvint à ouvrir de nouveau ses yeux, l'elfe sentit immédiatement que ses chevilles et ses poignets étaient liées par de solides cordes. Malgré le peu d'espoir qu'elle avait, elle tenta de s'en défaire, sans aucun succès. Lorsqu'elle observa autour d'elle, elle remarqua alors qu'elle se trouvait à l'entrée de la tente qu'elle avait trouvée il y a de cela quelques jours, une tente orc. L'orc dont elle avait sa proie et dont elle attendait patiemment l'inévitable retour. Il était forcé de revenir vu tout le matériel qu'il avait laissé ici, dans ce campement de fortune perdu au milieu de nul part. Des outils, des vivres, des souvenirs, des armes et quelques pièces d'armures. Tout cela avait de la valeur, bien trop pour l'abandonner. Elle avait vu juste sur ce point, mais pas sur le reste.

<<Ne cherche pas t'échapper, tu n'y arrivera pas. Ne cherche pas non plus tes armes, tu ne les trouvera pas plus non plus. Pour ce qui est de ton tigre, il va bien, il est juste endormit... pour quelque temps.>> fit une voix derrière elle, dans un commun... plutôt bien maîtrisé.

<<Ah ! Sale pourriture d'orc ! que compte-tu faire de moi ? M'utiliser comme monnaie d'échange ? Me soutirer des informations ? Me torturer ?>> cracha l'elfe en cherchant frénétiquement l'orc du regard.

Brarr se dévoila à elle. Il n'avait plus son armure, juste son pantalon de cuir, sa large ceinture ornée d'un crane d'animal et ses bottes de plaques. Son torse nue exposait sa féroce musculature taillée derrière une peau tannée par le soleil marquée d’innombrables cicatrices éparses et recouvertes de multiples tatouages entremêlant artistiquement ceux des Chanteguerre et ceux des Kor'kron. Et bien qu'il boitait légèrement, il ne semblait guère atteint par les effets du poison. Lorsqu'il se planta devant elle ainsi, la Kaldorei reconnu ses tatouages et fut prit d'effroi. Elle connaissait bien les pratiques de certains orcs... et les Kor'kron n'étaient pas réputés pour êtres des tendres... les Chanteguerre, encore moins.

L'orc reconnu cette crainte particulière dans le regard de l'archer, il en souffla par les narines: <<Je ne vais pas t'utiliser, ni te soutirer des information ou encore te torturer, elfe. Et je ne vais sûrement pas te violer.>> finit-il, avec fermeté.

Cette dernière phrase fut presque libératrice pour l'elfe: <<Alors... Que veux-tu de moi ? Finissons en ! Et vite ! Ton jugement arrivera bien assez vite de toute façon.>>

<<Ouais, ça c'est clair.>> répondit l'orc avant de continuer, <<Mais il y a eu assez de sang versé et il y en aura encore bien trop l'avenir. Sache que je n'ai pas participé à l'incendie de Teldrassil, ni à quoi que ce soit d'autre de la Horde de Sylvanas. Je n'approuve pas ce qu'elle à fait. Tu dois savoir qu'elle, son clébard de Nathanos et tout ses enfoirés partisans, ce n'est pas ça la Horde. C'est aussi vrais que le sang-royal combiné a un peu de pacifique constituent un bon anti-poison... Mais pour ma Wyverne, c'est un peu tard. Jolie tire d'ailleurs.>>

L'elfe grogna: <<Pourquoi tu me dis tout ça, orc ?>>

Brarr se détourna de l'elfe en boitant et commença déjà à préparer ses affaires:<<Car tu le racontera lorsque tu rentrera au Bastion de Pennelune, tu leur dira que tous les orcs ne pas sont des brutes assoiffées de sang, tu leur dira que tous ne suivent pas Sylvanas... que nous ne sommes pas tous... les même.>>

Elle pouffa de rire nerveusement: <<Alors ça ! j'aimerais bien croire !>> s’écria t-elle en attendant une réponse... une réponse qui jamais ne vint... L'orc était déjà partit.

* * *

Boitant et grimaçant de douleur à chaque pas, l'orc Chanteguerre dans son armure de fer rouge sillonnait à pieds les vastes étendues boisée verdoyantes et mystiques de Féralas. Il connaissait le chemin qu'il arpentait et il le savait sûr. Sur son épaule il tenait son large sac comportant toutes ses affaires. Son hameau, ce n'était pas ça. Non... Son hameau, il n'existait plus. Il n'était plus que cendres. Ses habitants n'étaient plus que cendres. Ses familles n'étaient plus que cendres. Ses enfants n'étaient plus que cendres. Il ne restait plus rien de ce hameau. La guerre l'avait emporté. La guerre l'avait effacé.

Brarr était revenu à la hache pour combattre la tyrannie, sous toutes formes. Celle du vide, celle de la lumière, celle de la Horde, celle de l'Alliance. Le mal est le mal. Petit, moyen, grand... Ca ne fait aucune différence. Cette notion est subjective, les définitions sont floues, mais s'il devait choisir entre deux maux, il préférait ne rien choisir du tout. Il n'y a pas de moindre mal, le mal est le mal.

Le mal n'a pas de nation, ni de clan, ni de faction, ni de race, il est en chacun, en chaque être. Ce n'est qu'une question de choix. Le libérer ou l'enfermer.

S'il croyait pouvoir résoudre la complexe situation à coup de hache, Brarr comprit très vite que ça ne pouvait pas se passer comme ça. Ce n'est pas comme ça qu'il aiderait à sauver la Horde de la folie de Sylvanas, ce n'est pas comme ça qu'il ferait resurgir les nobles valeurs de Thrall. Le mal qui touchait la horde était profondément ancré. Beaucoup se complaisaient dans ce mal. Des ordres se nourrissant de ce même mal s'élevait, tel le Poing Ardent, dirigé par cette bête assoiffée de sang et sans honneur de Drangor, il était le parfait exemple du mal qui rongeait la Horde de l'intérieur. Mais alors que Brarr comptait le défier pour lui fendre le crâne en deux, me Brise-crocs Tarn lui fit comprendre que quoi qu'il fasse, il ne ferait que déchirer encore plus la Horde. De sages paroles, hélas vrais. Le tuer n'aurait pas changer les mentalités, ni résolue le problème, cela aurait juste eu pour effet de transformer le Chanteguerre en ce qu'il voulait combattre et de créer de nouvelles fractures, ce dont la Horde n'avait sûrement pas besoin.

Mais alors comment faire ? Une grande question à laquelle l'Ancien Ladokh pourrait probablement répondre. Mais dans l'attente Brarr devait faire ce qu'il pouvait, avec ce qu'il avait. Tuer cet elfe n'aurait pas changer le cours de la guerre. Lui survivre et l'épargner en revanche fait passer un message: "Nous ne sommes pas tous les même. Nous ne sommes pas tous empreint de ce mal.".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Brarr, l'Ancien Kor'kron
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Worlds 2010
» Problèmes actuels du Nabaztag:Tag
» Prophecy - par P'tit Mouk
» Applications Karotz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escadron Loups de Guerre :: Activité jeu de rôle de la guilde :: Récits Rp divers-
Sauter vers: