Guilde JDR serveur Kirin Tor (Horde)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les races de la Horde, Chapitre I : Les Orcs

Aller en bas 
AuteurMessage
Moo'Gwey
Admin
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 14/08/2016
Age : 24
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Les races de la Horde, Chapitre I : Les Orcs   Jeu 26 Juil - 19:57

Bonjour / Bonsoir mes jeunes frères de meute. Dans cette série de posts je vais vous donner toutes les informations et les histoires des diverses races qui compose la Horde. Je vais survoler le plus possible certains détails pour me centrer uniquement sur la race en question, tout en parlant de ce qui y est lié autour d'elle.

Sur ce, commençons par la race mythique des Orcs, je précise que la plus grande partie de mes sources viennent des livres Chronicles :



Les origines :











Pour comprendre l'origine des Orcs il faut remonter à l'ordonnement de leur terre natale elle-même, Draenor.

Draenor n'était pas comme n'importe quel autre monde découvert par les titans. Partout ailleurs, les mondes étaient habités par les esprits élémentaires, destructeurs et chaotiques, qui s'entre-déchiraient pour la domination totale, comme ce fut le cas pour Azeroth. Ce n'était pas le cas sur Draenor, les esprits élémentaires co-éxistaient en parfaite harmonie grâce au 5 eme élément : Non pas Mila Jovovich mais bien la vie. Cet élément avait le pouvoir d'appaiser et de réprimer l'instinct destructeur des éléments, et il était très présent sur ce monde.
Non content de ce fait, l'esprit de vie donna aussi naissance à des créatures éxtraordinaires à la nature prédatrice poussé, les forts tuaient les faibles, les rusés tuaient les forts. Le pire de tous ces prédateurs étaient les Mégaspores, plantes carnivores invasives et très agréssives. Plus elles dévoraient, plus elles grandissaient, plus elles en voulaient. même les éléments n'étaient pas à l'abris de la soif de cette montagne végétale, les racines s'enfonçaient dans la terre en quête d'eau, puisant en même temps dans l'esprit de vie qu'elle imbibait. Cette ingestion massive de vie permit aux plantes crée par la mégaspore de devenir unique, d'aquérir une conscience propre mais collective. Prenant le nom de Lacis, sans menace pour lui, il dominait la planéte dans sa globalité.

Le titan Aggramar admira Draenor et l'évolution du Lacis, comprenant qu'il était une menace pour la planète, il forgea un être pour endiguer la propagation du Lacis : un géant de pierre, d'air et de feu titanesque nommé Grond.
Le combat entre Grond et les trois megaspores primordiaux Zang , Botaan et naanu fut terrible et se solda par la mort de tous les combattant. Mais ce n'était pas terminé. Du corps de Grond naîtront les colosses, de la mort de ces colosses naîtrons les enfants de la pierre : Les Ogres, les Ogrons, les Gronns et les Orcs, qui évolueront au fil du temps à cause des spores du Lacis pour devenir des êtres de chair. Le combat entre le Lacis et les enfants de Grond dureraient néanmoins pour les milliers d'années à venir.



La formation des clans :






Entre temps les Ogres ont dominé une grande partie de Draenor pendant presque 400 ans après s'être révoltés contre leur bourreaux, les Gronns

La création de l'empire des Ogres renversa l'ordre hierarchique de la survie, ainsi les Orcs, cachés depuis leur naissance dans des grottes souterraines bâtirent des colonies à la surface et leur population explosa en devenant un réel problème.

La faune de gorgrond pas bien dense d'origine, fut chassée jusqu'au bord de l'extinction. Des tensions s'installèrent, heureusement, avant de devenir une guerre catastrophique, diverses familles orques émigrèrent vers les autres région de Draenor. Ceux qui restèrent en Draenor se séparèrent en divers clans : Les Rochenoires, les Crânes-ricanants, les  Lame-de-Foudre et les Gueule de Dragon.

Ceux qui migrèrent à l'Est finirent en Tanaan, une terre dangereuse, remplie d'enfants du Lacis et d'une faune sauvage farouche. Même les grottes n'étaient pas un lieu sûr, débordant d'une énérgie malfaisante, les Orcs qui y puisaient en sortaient glorieux, ou complétement fous.
Les Orcs de Tanaan sont restés sauvages et superstitieux, les clans qui s'en sortirent sans perdre la tête étaient les Orbites-sanglantes, Ceux qui étaient rendu fou par les pouvoirs malfaisant cachés dans la jungle furent bannis et formèrent les Mâche-les-Os.

A l'Ouest trois clans s'installèrent dans les plaines glaciales et volcanique de Givrefeu. Les Loups de givre, et les Griffe-blanches, ils apprirent à chasser avec les Loups natifs de la région pour s'adapter à leur environnement. Les sire-Tonnerres belliqueux souhaitaient eux dominer la région, n'hésitant pas à chasser en meute les terrible Gronns, une seule proie pouvaient les nourrir pendant des semaines.

Quatre clans partirent au sud, dans les terres riches et fertiles de Talador. Les Vent-de-Lame, Les Marche-Rouge et les Lame-ardente. Le dernier, les Chanteguerre, allèrent plus loin et s'aventurèrent dans les prairies de Nagrand, vivant comme des nomades, ne restant jamais plus d'un mois au même endroit.

Un ultime clan s'installa dans la vallée d'ombrelune, ce clan portant le même nom était fasciné par le ciel étoilé, persuadé de pouvoir y voir le futur en suivant le mouvement des astres, ce peuple mystique centra ses traditions et ses rituels atour de cet esprit.



Dernière édition par Moo'Gwey le Ven 27 Juil - 20:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moo'Gwey
Admin
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 14/08/2016
Age : 24
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Les races de la Horde, Chapitre I : Les Orcs   Jeu 26 Juil - 20:23

L'arrivée du chamanisme :



Les mystiques Ombrelunes partaient souvent en pèlerinage à  Nagrand, attirés par des rêves qui les emmenés sans qu'ils le sache, là où trônait les vestiges de la tête de Grond. Siège de sa puissance élémentaire, qui formait un petit îlot au milieu d'un lac. Les Ombrelunes comprirent rapidement que les éléments étaient présent, ils les respectaient et nommèrent ce lieu sacré "Le trône des éléments".

La naissance du chamanisme chez les Orcs fut un processus lent, les enfants de Grond affluèrent en masse au trône des éléments et apprirent doucement à ouvrir leur coeur aux éléments, à les guider tout en se faisant guider. Les orcs révéraient et respectaient leur pouvoir, et quand ils offraient leur bénédiction à un Orc, les résultats étaient stupéfiants. Les plus grandes catasprophes naturelles qui frappaient les orcs pouvaient être évités. Les Ombrelunes furent les premiers à se vouer entièrement aux éléments, ils détruisirent la tête de Grond pour en faire un temple. Ils commencèrent à enseigner le chamanismes aux autres orcs et bientôt, tous les clans adoptèrent cette pratique.


Ceux qui reçurent la bénédiction des éléments rentrèrent dans leur clan en tant que chef spirituels et conseillers sages et avisés, d'autre ne la reçurent pas. Certains autres firent l'erreur en entrant en transe pour communer avec les éléments de voyager trop loins dans l'immateriel et de communiquer malgré eux avec les forces du vide. Rendu fous par leurs visions, ces Orcs se firent tatouer un crâne blanc sur leur visage et bannis de leurs clans, considérés comme mort aux yeux des leurs, ces orcs se rassembleront et donneront plus tard naissance aux Blafards.

Pour les chamans des clans, leurs avis étaient très précieux, seul eux pouvaient traverser les frontières des clans pour arbitrer les querrelles et régler pacifiquement les conflits.
Les Ombrelunes organisèrent deux fois par an un rassemblement de chamans qu'ils nommèrent "Kosh'Harg". La réunion s'aggrandira d'année en année et inclura tous les orcs, devenant un moment où tous pouvaient mettre de côté les querelles pour partager bières, nouvelles et se lier d'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moo'Gwey
Admin
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 14/08/2016
Age : 24
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Les races de la Horde, Chapitre I : Les Orcs   Ven 27 Juil - 20:14

Le siège de Goria, la création de la peste rouge.



Les Ogres observèrent le chamanisme chez les Orcs, se moquant d'eux, les voyant que comme de simples tours de passe-passe comparé à la puissance arcanique que leur avait conféré les connaissances des Apogides.

Cependant l'imperator Molok fut terriblement intrigué par la réelle puissance que cache le chamanisme quand ses observateurs lui rapportèrent qu'un vieil orc parvint à dévier une crue dévastatrice qui fonçait sur son village. Seulement, plutôt que de tenter de comprendre et de révérer les éléments comme les Orcs, l'imperator Ogre voulut s'en saisir par la force.

Il envoya ses troupes chasser et repousser les Orcs loin du trône des éléments. Les chamans, furieux, voulurent repousser les Ogres, mais leurs clans respectifs n'en firent rien pour un temps, jusqu'à ce qu'un drame ne survienne. Les sorciers Ogres examinèrent le temple du trône avec leur magie, ce passage à la loupe provoqua une réaction entre les pouvoirs élémentaire de Grond et la magie arcanique qui eut pour effet de faire exploser le temple, ainsi que tous les sorciers à l'intérieur et autour de celui-ci, ne laissant sur place que quatre piliers de terres toujours visible aujourd'hui. L'imperator ne se priva pas d'envoyer d'autres sorciers à la place des anciens. Les clans Orcs, eux, surent qu'il n'était plus possible d'attendre sans rien faire.



Un nouveau Kosh'Harg eut lieu, à ceci près que les festivités furent mossades, et les mines graves. Nul tonnelet de bières, de jeux et de rire, seulement des lamentations.
Les actes des Ogres eurent pour effet de destabiliser les éléments. Des orages destructeurs éclatèrent ici et là, les chaman prévurent que d'ici quelques saisons, la famine s'abattraient sur les clans et ce jusqu'à leur disparition.
Nelgarm, le plus ancien Chaman des Ombrelunes, pria tous les clans d'agir avant que les Ogres, inconscients, ne provoquent encore plus de catastrophes.

Tous acceptèrent et marchèrent en direction du trône des éléments. Les Ogres pris par surprise battirent en retraite sans demander leur reste. L'imperator Molok réagit rapidement et envoya son armée à l'assaut des Orcs, détruisant et massacrant chaque villages sur leur chemin, pensant réussir à les  dissuader de continuer. Au lieu de ça, des troupes mobiles Orques démantelèrent les avant-postes marchands et les forteresses, poussant les Ogres à repartir dans leur capitale, Goria.

Les Ogres étaient acculés, mais bien cachés derrières les épaisses murailles de Goria. Les Orcs ne souhaitaient pas perdre bêtement des hommes dans un assaut frontal, et attendaient tranquillement que les réserves de nourritures des Ogres s'épuisent. Ce fut rapidement le cas, puisque coupés de leurs routes marchandes, les Ogres n'avaient plus que la voie maritime pour acheminer leur nourriture, et c'était clairement insuffisant. Les sorciers puisèrent dans les connaissances des cristaux apogides, ils y découvrirent la malédiction de Sethe qui avait maudit les Hauts-Arakkoas. Ils ont crée un dérivé magique de cette malédiction et la lancèrent sur les Orcs.
la "Peste-Rouge" décimera rapidement les guerriers de l'alliance des clans, ils n'étaient plus assez nombreux pour lancer une attaque, frontale ou non, toute entreprise était voué à l’échec. Les chamans prirent alors une décision drastique, ils prièrent les éléments d'anéantir Goria et tous les Ogres avec. Cette décision était difficile, mais les chamans comme les esprits savaient que si les Orcs échouaient, les Ogres recommenceraient leurs expériences au trône des éléments. Les chamans se rassemblèrent autour des murs de Goria et invoquèrent les esprits élémentaire, ce qu'il se passa ensuite resta dans les mémoires de tous à jamais. La terre trembla, la foudre frappa tous les bâtiments de la cité, le feu embrasa les ruines et les navires du port, coupant toute retraite, puis enfin la terre s'ouvrit et engloutis l'imperator et les vestiges de sa cité.
L'empire Gorien ne se relevera jamais de cette attaque, seul Cognefort et Flèchelame protégera son térritoire, sans pour autant se rassembler, devenant des petite cités-état. Les Ogres ne chercheront jamais à se venger, de peur des représailles des éléments.

Les Orcs eux ne se réjouirent pas de leur victoire, en vue des pertes subies. Les chamans proclamèrent que toute raison d'Alliance était révolue, et chacun retourna dans son clan sans rien demander. La peste-rouge, elle, ne disparaîtra jamais et frappera au hasard des génération, emportant avec elle de nombreux Orcs a chaque fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moo'Gwey
Admin
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 14/08/2016
Age : 24
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Les races de la Horde, Chapitre I : Les Orcs   Lun 30 Juil - 15:46

L'arrivé des Draeneis, implantation d'Oshu'gun


Parlons un peu des Eredars. Pourquoi ? Car ils changeront le destin des orcs de façon irrémédiable.
Les Eredars sont une race avancé autant sur le plan mystique que technologique, ils vénéraient autrefois les Naarus, entité crée par la Lumière dans son combat face au Vide.
Quand Sargeras voulu commencer sa croisade ardente, il corrompit les Eredars pour qu'ils joignent sa cause. Seul Velen, le chef le plus sage des Eredars, parvint à fuir avec une partie de son peuple sur le Génédar accompagné de trois Naarus : K'ure, K'ara et D'ore.
Grâce aux Naarus, la forteresse dimentionnelle des Draeneis, "Exilés" dans leur langue, fut propulsé à travers la ténèbre de l'au-delà. Seulement, les longs trajets demandaient une quantité d'énergie phénoménale, affaiblissant rapidement les Naarus. L'un d'eux, K'ara, s'affaiblissant au delà du raisonnable perdit sa connexion avec la Lumière et les énergies du vide le consumèrent. Dans un dernier moment de lucidité, K'ara convainquit les Draeneis de l'éjecter du vaisseau. Sa carcasse rongée par le vide continura de dériver dans le ciel au dessus de la vallée d'Ombrelune, ses habitants la nommeront "l'étoile noire".
Les deux derniers Naarus, trop faible pour tenir le choc, ecrasèrent le Génédar sur Draenor, quand la poussière soulevée par le choc retomba, il ne restera en vu qu'une immense montagne de cristal avec à l'interieur deux corps de naaru supplémentaire, sans parler de tous les morts dans le crash.

Les deux Naarus en décomposition dans le Génédar eurent des effets etrange. D'ore attirait les âmes des Draeneis à graviter autour de lui. Plus encore, quand les âmes avaient rejoint le Naaru, leurs proches pouvaient communiquer avec eux.
Il en fut de même pour K'ure avec les âmes des Orcs. Quand ils s'en aperçurent, les Orcs firent de nombreux pélerinages jusqu'à la montagne de cristal, qu'ils nommèrent, Oshu'gun, la montagne des Esprits. Certains esprits s'imprennièrent de la magie de la lumière, devenant plus sage qu'ils n'auraient jamais pu l'être au cours de leur vie. Les clans obéissaient sans sourciller aux conseils des esprits, et les résultats les confortaient dans cette idée.
Seulement, tout n'était pas rose dans l'histoire. Un groupe d'orcs éxilés, au crâne blanc tatoué sur le visage savait qu'il y avait autre chose. Ils creusèrent sous Oshu'gun et découvrirent les restes de K'ure, suintant de magie de vide, comme tous les Naarus qui perissaient. Ces Orcs puisèrent dans les énergie du Naaru, communiquant avec les seigneurs du vide, qui leur montrèrent des visions de l'apocalypse à venir. Ce contact prolongé teindra la peau de ces orcs d'un blanc maladif, donnant naissance aux blafards.

Pour ce qui est des relations entre Orcs et Draeneis par la suite, elles étaient plutôt pacifiques, ils commerçaient entre eux, sans une certaine curiosité l'un pour l'autre, mais aucun incident à déplorer. Du moins pendant un temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moo'Gwey
Admin
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 14/08/2016
Age : 24
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Les races de la Horde, Chapitre I : Les Orcs   Lun 30 Juil - 17:05

La naissance de Gul'dan, le début de la déchéance.

200 ans après avoir vu Oshu'gun  s'écraser sur Draenor, Kil'Jaeden envoya Talgath, son lieutenant, surveiller les Draeneis et les Orcs, surtout les Orcs. Kil'Jaeden voyait en eux l'instrument parfait pour exercer sa vengeance et se mettait en quête d'un agent prêt à obéir à la Légion parmi les Orcs. Nul n'avait autant de potentiel que Gul'dan. C'était un Orc frêle, née avec des faiblesse physique au sein d'un petit clan en bordure de Gorgrond, il était la risée du clan au point d'être banni. Seul le chaman eut pitié de lui et lui recommanda d'aller trouver le trône des éléments. Après des temps difficiles à survivre seul, il parvint à le trouver. aux portes de la mort, affamé, brisé, il implora les éléments d'accepter ses services, en échange il voulait être libéré de ses tourments. Les éléments répondirent à son appel, mais virent en lui la noirceur, la haine et l'amertume de son coeur. Ils l'abandonnèrent, comme son clan. Kil'Jaeden profita alors de la faiblesse et du chagrin de l'orc pour lui faire une proposition. En échange de son obéissance, il obtiendrait assez de pouvoir pour que personne n'ai plus jamais pitié de lui, il serait l'égal d'un dieu.
Gul'dan éprouvait tellement peu d'amour et tant d'amertume envers son peuple qu'il accepta le marché sans se poser de questions. Kil'Jaeden apprit donc les secrets de la magie gangrénée à son nouveau serviteur, il lui apprit aussi à cacher ses pouvoirs pour ne pas éveiller les soupçons des Draeneis, ordonnant à Gul'dan de n'utiliser ses nouvelles capacités qu'en cas d'absolue nécessité. Ainsi vint au monde le premier démoniste Orc.

Kil'Jaeden avait son agent au sein des Orcs, il fallait maintenant les rassembler avant de les retourner contre les Draeneis. Pour cela il fallait que la situation des Orcs soit désespérée, à tel point qu'une simple étincelle ne rassemble tous les orcs autour du feu de la guerre. Gul'dan raconta à son maître le passé de Draenor, notamment l'épisode avec les Ogres au trône des éléments, qui avait eu pour effet de déstabiliser les éléments, ainsi que de rassembler tous les clans. Kil'jaeden avait besoin d'un situation semblable, il envoya Gul'dan submerger le trône des éléments de magie gangrénée pour faire sortir les furies élémentaires, Gul'dan les anéantira facilement, aspirant leur force vitale, jusqu'à presque les détruire, cependant elles parvinrent à fuir avant.
Au fil des saisons s'en suivirent de longues sécheresses, inondations en Gorgrond et Nagrand,  pluies torrentielles, tempêtes de neige dans la forêt de Terrokar et de Tanaan.
Des maladies décimèrent les Sabots-fourchus par milliers à cause du manque d'eau, causant aussi beaucoup de souffrances aux orcs. Les chamans étaient incapable d'alléger le fardeau des esprits élémentaires qui ne communiquaient presque plus avec les Orcs. Gul'dans en remit une couche en relançant la peste-rouge sur les Orcs, l'épidémie la plus meurtrière de l'histoire. Certains contractèrent la peste durant le festival du Kosh'argh présidé par le chef des Ombrelunes Ner'zhul, ce fut le cas de Garad, chef des Loups de givre.
Ner'zhul craignait que la peste ne se repende après le Kosh'Argh, il pressa les clans de bâtir un village où vivraient les malades. Même si l'idée de quitter définitivement son foyer chagrinait Garad, il obéit aux sage paroles du chaman, ne souhaitant pas rependre la maladie à ses fils et a son clan. Durotant se porta volontaire pour rester auprès de son père, ce qu'il refusa. Il convainquit son fils de devenir le chef des Loups de givre jusqu'à nouvel ordre. Ordre qui ne viendrait jamais car Garad mourra par la maladie un peu plus tard, le villages de quarantaine sera nommé Garadar en son honneur.



Kil'jaeden sentait qu'il était presque temps. A présent il lui fallait un personnage public pour unir les Orcs, et malgré les talents de Gul'dan, il ne pouvait pas inspirer ni guider son peuple. Il somma donc de s'allier avec quelqu'un qui le pouvait, mais avant ça, il devait anéantir toute trace de son passé pour être sûr de ne jamais être découvert. Gul'dan partit jusqu'à son ancien village et le consuma dans un torrent de flammes gangrénée, il ne restait désormais plus aucune trace du passé tourmenté de Gul'dan.
Ceci fait, le démoniste se tourna vers le clan Ombrelune, après tout, les chamans de ce clan étaient respectés de tous, des pions parfait pour l'entreprise de Kil'jaeden. Gul'dan se rapprocha des chamans tout en leur expliquant que son village avait été détruit par des ogres, tout le monde était mort sauf lui. Il n'était pas commun d'accepter les Orcs d'un autre clan dans le sien, mais les Ombrelunes eurent pitié de Gul'dan et l'acceptèrent. Le démoniste bien caché observa les Ombrelunes  pour déterminer lequel serait le plus simple à corrompre. Il se tourna rapidement vers le chef charismatique du clan, Ner'zhul.
C'était un chef dévoué, sincère, mais aussi borné, dès qu'il avait un but en tête, il le poursuivrait jusqu'à son accomplissement. C'était une qualité inestimable pour la Légion, mais le plus important était le chagrin et la tourmente que cachait Ner'zhul. Sa compagne, Rulkan, était morte, Ner'zhul avait fait son deuil, mais l'affliction qui touchait les éléments avaient ravivé ses blessures. Il avait toujours réussis à passer à autre chose grâce aux éléments, mais maintenant que ceci étaient murés dans le silence, le vieux chaman ruminait son passé.
Gul'dan tira parti de cette obscurité dans le coeur de Ner'zhul, il lui parla de son clan, des "amis" qu'il avait perdu. Au fil du temps il gagna la confiance du chaman, jusqu'à même lui faire accepter de le prendre comme apprentis. Maintenant que l'orc tenait son personnage public, Kil'jaeden commença à manipuler les pensées du chaman. Pendant ce temps, Gul'dan devait faire en sorte que les Orcs voient les Draeneis comme des ennemis. Et le démoniste allait se faire une joie de s'en occuper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moo'Gwey
Admin
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 14/08/2016
Age : 24
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Les races de la Horde, Chapitre I : Les Orcs   Jeu 2 Aoû - 15:26

Les hostilités commencent


Pour déclencher la guerre entre les Orcs et les Draeneis, Gul'dan se rapprocha du clan Vent-de-Lames. Vivant près de la forêt de Terokkar en bordure des frontières Draeneis, ayant un passif violent avec eux, ils étaient les plus intéressant à utiliser. De plus, entre la sécheresse, la famine, la maladie, la disparition de presque les deux tiers du clan, ils étaient désespérés, exactement comme il fallait.
Gul'dan s'en approcha en tant que représentant des Ombrelunes, il fit croire aux Vent-De-Lames que les Draeneis étaient la cause de tous les tourments des éléments, et donc de leur clan. Il leur fit croire aussi que verser le sang des Draeneis apaiserait les esprits. Aucun Orc n'oserait remettre en question les paroles des chamans Ombrelune, par conséquent ils n'avaient aucune raison de ne pas croire Gul'dan.
Les Vent-de-Lames lancèrent des escarmouches plus violentes qu'avant sur les villages Draeneis, tuant tout ce qu'ils pouvaient, tout en capturant tout les survivant. Les prisonniers faisant l'objet de rituels macabre pour apaiser les éléments.
Les redresseurs de Torts réclamèrent justice, alors que Velen appela au calme. Il envoya des enquêteurs quérir des informations sur les agissements des Vents-de-Lame. Quand ils revinrent avec pour nouvelle que la sœur du redresseur de torts Maraad étaient encore en vie, mais prisonnière, il supplia Velen d'intervenir, ce qu'il accepta à contre-cœur. Les redresseurs de torts déferlèrent dans le village Orc tuant absolument tout le monde. Mais il étaient déjà trop tard, les derniers prisonniers étaient mort. Maraad devint fou de rage et détruisit le village. Seul quelques Orcs en réchappèrent, Gul'dan les intercepta et les assassina, car nul ne devait raconter ce qu'il s'était passé, seul la version du démoniste serait prise pour la vérité.
A son retour au clan Ombrelune, Gul'dan fit part du massacre du clan Vent-de-Lames, tués sans raisons par les Draeneis, femmes, enfants, vieux. La rumeur du carnage se rependit comme une traînée de poudre aux autres clan, engendrant de la haine et de la méfiance envers les Draeneis.

Pendant ce temps, Kil'jaeden pris contact avec Ner'zhul sous les traits de sa femme défunte, Relkan. Il lui raconta que les Draeneis étaient une race dangereuse qui cherchait à détruire les Orcs. Bien sûr au départ le vieux chaman émettait des doutes, les Draeneis ne s'étaient jamais montrés belliqueux d'aucune façon. Même si il y avait eu des contacts violents, ils étaient rare et isolés. Mais quand Gul'dan revint avec son récit, il changea d'avis immédiatement, Rulkan avait raison, les Draeneis étaient une danger pour les Orcs. Il savait aussi que le seul moyen de sauver son peuple était de faire la guerre aux Draeneis, mais ils ne pouvaient les vaincre en l'état actuel des choses, les Orcs devaient s'unir pour ne former qu'une seule armée. "Rulkan" convainquit Ner'zhul qu'il était le sauveur des Orcs, que personne ne possédait autant de sagesse que lui pour mener tous ces clans. Ner'zhul lança un appel à son clan et lui raconta ce qu'il avait apprit et convoqua tous les autres clans. Pendant ce temps Kil'Jaeden déploya son pouvoir sur Oshu'gun pour empêcher les vrais esprits Orcs de communiquer avec les vivants. Il se fit passer pour ces même esprits et raconta les même récits aux chamans des différents clans, et les avertit de la nature violente des Draeneis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moo'Gwey
Admin
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 14/08/2016
Age : 24
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Les races de la Horde, Chapitre I : Les Orcs   Jeu 2 Aoû - 15:57

La création de la Horde

Au fil des semaines, les clans répondirent à l'appel de Ner'zhul et se rassemblèrent à Oshu'gun.
Quand tout le monde arriva, le vieux chaman parla aux clans des avertissements de l'esprit de sa défunte femme. Il leur raconta que les Draeneis étaient responsable des troubles qui touchaient les éléments, de la peste qui frappait à nouveau les Orcs. Ils étaient aussi responsable de la destruction du clan Vent-de-Lames et ne s'arrêteraient pas là, ils étaient là pour anéantir toute la race Orque.
Mais les orcs pouvaient contrecarrer leur plan en s'unissant sous une seule bannière pour faire front face aux Draeneis, comme ils l'ont fait face aux Ogres des siècles plus tôt. Ner'zhul savait que c'était beaucoup demandé aux chefs de clans. Il leur laissa un jour et une nuit pour réfléchir à sa proposition.
Les Orcs débattirent jusqu'à tard dans la nuit. Les chefs les plus belliqueux comme Grommash Hurlenfer des Chanteguerres, Main-noire des Rochenoires et Kargath Lame-poing des Mains-brisés étaient pour l'unification. D'autre comme Zangrel des Griffes-blanche et Durotan des Loupde-Givre pensaient que faire la guerre aux Draeneis ne ferait qu'emplifier la colère des éléments. Pourquoi des créatures qui étaient pacifiques jusqu'à maintenant se mettrait soudainement à troubler les éléments et attaquer le peuple Orc sans raison ?...
Seulement, si les esprits ancestraux voyaient les Draeneis comme une menace, c'est qu'une raison, il y en avait une.
D'autre chamans appuyèrent les paroles de Ner'zhul, eux aussi ayant reçu des visions des esprits allant dans le même sens. Gul'dan rôdait près des chefs de clans, ceux-ci le prenant pour un avorton à cause de son handicap physique, il utilisa ce point de vue à son avantage et applaudit la perspective de la guerre réclamée par les chamans.
Le choix des chefs de clans ne se fit donc pas par la logique, mais pour une question d'honneur. Si un morveux comme Gul'dan voulait faire la guerre et était prêt à mourir pour les orcs, pour quoi passeraient les chefs des autres clans, ainsi que tous les autres orcs ? Pour des lâches et c'était hors de quesion. Grâce à cette manipulation, Gul'dan convertit un grand nombre d'orcs à la cause de Ner'zhul, mais pas tous, Zangrel et quelques autres s'y opposaient. Le lendemain presque tous les orcs votèrent pour l’unification, désormais, elle serait connu sous le nom de la Horde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les races de la Horde, Chapitre I : Les Orcs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les races de la Horde, Chapitre I : Les Orcs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escadron Loups de Guerre :: Activité jeu de rôle de la guilde :: Récits Rp divers-
Sauter vers: