Escadron Loups de Guerre

Guilde JDR serveur Kirin Tor (Horde)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Makuda le Parleflamme, le dernier Braise-lame.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Makuda

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 05/06/2017

MessageSujet: Makuda le Parleflamme, le dernier Braise-lame.   Mar 26 Sep - 17:46

LE PARADIS DE L'ENFANCE


    Il était une fois, en l'an -35 avant l'ouverture de la porte des ténèbres, la naissance d'un orc au destin cruel et funeste. Né dans le clan Braise-lame, un sous-clan de la Lame-Ardente, Makuda Ardelame s'éveilla au monde en Draenor. Cet orc avait Lorag et Mirka, respectivement son père et sa mère, ainsi que son grand-frère Ralnog.
    Makuda était né dans une famille déjà bien particulière, son père était le chaman du clan Braise-lame et sa mère était une maître-lame, reconnu comme étant une orque d'une incroyable douceur et d'une sagesse égalable par son père. Ralnog, lui, était un guerrier, trop farouche pour devenir Maître-lame et pas assez lié aux éléments pour devenir un chaman.
    Ralnog était assez dure avec son petit-frère, vers l'âge de ses six ans, Makuda devait se défendre contre les accès de rage de son frère. Ralnog ayant six ans de plus que lui, c'était compliqué. Par chance Makuda était toujours protégé par ses parents quand ils le pouvaient.
    C'est vers ses sept ans que Makuda dû chercher sa voie. Son père voulait essayer d'en faire un chaman, c'est pour cela que lui et Makuda entreprirent un pèlerinage jusqu'au Trône des Éléments. Durant ce long trajet Makuda pu rencontrer des clans différents, notamment le clan Chanteguerre. En effet pendant ce long voyage Makuda et son père était accueillit dans de nombreux villages, il était impressionné par les villages Chanteguerre. Pour être plus exacte il voyait en ces villages de puissants guerrier, plus violent que dans le sien, mais avec un sens de l'honneur très développé. Il apprit d'ailleurs pendant ces courts séjours dans ces villages à se battre avec ses poings.
    Son père n'était pas contre l'idée de le voir s’entraîner, c'est d'ailleurs un vaillant guerrier Chanteguerre qui lui appris quelques méthodes de combat à main nue, n'usant pas que de force brute, mais aussi à utiliser la force de l'adversaire. Il avait déjà vaincu des ogres à main nue d'après certains de son clan, mais c'est son esprit qui rendait Makuda impressionné. Ce guerrier n'était pas arrogant, il rester humble, c'était presque une normalité pour lui. Il resta un jour et une nuit dans ce village avant de repartir. Le Trône des éléments n'était plus très loin. Sur le chemin Makuda pu même avoir une spectacle impressionnant, qui le marqua et inspira son futur. Il vit une chevauchés dans les plaines de Nagrand par des écumeurs Chanteguerre, il était émerveillé du haut de ses sept ans de voir ces orcs montés sur des worgs, se mouvant avec fluidité, pas un cri n'avait lieu, juste des geste qui permettait d'être compris. Ainsi Makuda voyait en cette chevauché une véritable danse coordonné, discrète et rapide. Cette scène le marqua pendant longtemps.
    Lorag observait son fils, il souriait beaucoup, son fils était calme, mais souvent fasciné, il compris peu à peu pendant leurs voyage qu'il ne serais surement jamais chaman, car trop attiré par les combats, mais ils finirent leur voyage. Enfin, l'orc et son fils vinrent les chaines de montagnes surplombant le Trône des Éléments. Là-bas un orc les attendait, il devait avoir l'âge de Larog. C'était un chaman, lui aussi, le gardien du Trône des Éléments. Il pris l'enfant avec lui et l'emmena devant les quatre Fureurs. Les Fureurs jaugèrent l'enfant, ils semblait lire en lui comme un livre ouvert, son destin était tout tracé.
    Incineratus fut le plus attentif, le feu qui émaner de lui entoura Makuda, l'orc n'avait pas peur, il n'avait pas confiance pour autant, ils semblait se battre le regard de l'un soutenant celui de l'autre. La Fureur approcha de l'enfant orc, il se baissa et lui offrit sa bénédiction. Il se tourna vers Lorag et le Gardien du Trône des éléments. Il expliqua que Makuda ne serait pas un chaman, pas maintenant, qu'il n'était pas prêt. Il n'en deviendrait jamais un. Ce n'est pas son comportement qui lui empêcher cela, mais ses rêves, ses envies. Il promit qu'un jour Makuda serait quelqu'un capable de parler aux éléments, de communiquer aux esprits, mais qu'il ne serait jamais un chaman. A cet révélation Larog fut perplexe et il reprit son fils pour retourner à son village. Il n'était pas triste, mais il était déconcerté. Ils reprirent le même chemin et s'arrêtèrent aux mêmes villages. Ainsi Makuda pu continuer ses petits entrainement.

    Enfin de retour dans le village de son clan, Makuda mit à profit son entrainement avec son frère, qui s'amusait à le provoquer. Il provoqua alors son grand-frère en duel et sans perdre un instant, ce dernier chargea Makuda, au moment d'attaquer, il décolla du sol par l'enfant de sept ans et atterrit au sol derrière lui, hors du cercle de combat. Et il demanda une revanche, il fut encore vaincu, encore et encore. Ces combats dura encore et encore pendant des années.
    Le lendemain du retour au village Mirka, la mère de Makuda entreprit alors de lui apprendre à manier sa première arme. Une épée d'entrainement. Une arme déséquilibré, lourde et mal forgée. Cela pouvait paraître idiot d'entamer un entrainement avec une arme aussi mal choisit, mais sa mère la Ardelame avait sa propre méthode d'entrainement. Ralnog n'avait pas envie de suivre cette voie, il l'a juger inutile, il se faisait former par le chef du clan, qui était un guerrier très doué.
    Makuda avait pour but d'être capable de maîtriser son arme, pendant des années il s’entraînait avec sa mère, son père, lui, former Makuda à devenir serein et calme en toute circonstance. Sa mère lui donner sans arrêt des entraînements éprouvant, très militaire. C'est ainsi que Makuda gagna en masse musculaire, sans être bloqué par de l'arrogance ou un surplus de confiance en soit. En effet, il fut formé à devenir un Maître-lame honorable, calme et réfléchit sur ses action. C'est à l'âge de douze ans que son père et le chef de son clan lui offrit la main de sa fille, Shaani, elle avait dix ans à cette époque. Elle était cependant déjà une orque d'une grande beauté, elle avait de magnifiques yeux bleu, ils marquèrent Makuda, il l'appelait même "mon saphir" quand ils était seuls.
Quand il ne se reposait pas, il s’entraînait avec sa mère et sa futur femme, ou méditait avec son père. A de rare occasion Shaani lui permettait de participer à des conseil du clan. Tout ces détails forgea le guerrier qu'il deviendra plus tard.
    Les méditations se passer généralement près des points d'eau ou autours de feux de joie. Mais il se souviendrait à jamais des cours de chamanisme et de méditation qu'il eu lors des festivité pendant le Kosh'harg. En effet, là-bas il pu recevoir des conseils et des formations des plus grands chaman de Draenor, les Ombrelunes. Il était toujours heureux d'allez aux Kosh'harg, il y rencontrait toujours de nouvelles têtes et se faisait de nombreux amis. Il y rencontrera à ses vingts ans un jeune orc d'une dizaine d'années qui serait plus tard un valeureux guerrier.
    Lors de ses entraînement, Makuda alterner ses exercice, course à pied, pompes, lever des poids, et évidement, formation au sabre. Il s’entraînait avec sa mère qui lui demander toujours d'être concentrer à son maximum. Il devait toujours être sur le qui vive. Plus les entraînements avancés dans le temps, plus sa mère devenait de plus en plus difficile à gérer. Si au départ il apprit le maniement du sabre, il dû finir par se protéger des assauts les plus compliqué de sa mère quand il grandit.
    Quant il participa aux conseils de son clan, avec son père, Shaani et le chef de son clan Vradosh, il apprit différentes stratégie de combat militaire, c'est d'ailleurs à quinze ans qu'il entra dans le cercle militaire de son clan, son père lui donnait souvent la parole pour proposer des stratégie de combat ou d'action. Ces méthodes était souvent apprécier par son chef de clan, peu à peu il se fit un nom dans le Clan des Braises-lame.

LA NAISSANCE D'UN SABREUR

    Vingt ans s'était écoulé depuis sa naissance, Makuda était marié, Shaani était même enceinte de leurs futur enfant. Makuda vivait heureux, malgré quelques incursion ogre sur leurs terres, les Braises-lame savait comment repousser ces envahisseurs. Makuda était devenu un grand stratège, il diriger les assauts sur les avant-poste ogre avec de petits groupes d'attaque.
    Lorsqu'il alla au Kosh'harg à ses vingt ans. Il s'y battait, amicalement, bien-sûr. Il combattait des orcs plus ou moins fort que lui, allant boire un grog entre deux combats et dégustant un rôti de sabot-fourchu. Et alors que le crépuscule dévora les plaines de la vallée d'Ombrelune, un combattant vint défier Makuda. Ce dernier était, après sa mère le plus grand et le meilleurs Maître-lame du clan Braise-lame. Et ce titre qu'on lui offrait parmi les siens attira un maître-lame, qui voulait juger des capacités de ce jeune combattant.
Makuda s'inclina devant le Maître-lame et dégaina Zushui, son sabre, l'orc en face fit de même, ils se mirent en garde et le Maître-lame face à Makuda lança la charge, arriver à bonne distance, il se scinda en trois, le jeune orc se concentra et alors que les trois lames approcher de lui, il fait un pas arrière évitant les lames, ne sachant pas lequel était son ennemi, et il effectua un coup dans le vent. Il se mit à sourire et attaqua l'une des images devant lui, elle bloqua son sabre, et les deux autres disparurent. Impressionné le Maître-lame qui combattait Makuda avait légèrement perdu sa concentration, il repris le combat de plus belle, enflammant sa lame, près de la garde de Zushui, la chaleurs qu'éprouver le jeune orc le fit rompre la parade et se dégagea d'une roulade sur le côté.
    Ayant éviter le coup, Makuda donna un coup de sabre au niveau du bas-ventre, profitant que ce dernier ai sa lame de baisser, pour l'attaquer sans sa défense, malheureusement, il fit un pas en arrière et disparu dans une fumée opaque, avant de réapparaître derrière Makuda, qui du rouler au sol en se retournant pour bloquer la lame de justesse. Il donna un coup au genou du Maître-lame aguerrit, le faisant basculer et tenta de donner un coup de pommeau pendant qu'il tombait, en vint, il ne fit que briser une image du Maître-lame, il leva la tête et vit ce dernier les bras croisé, hochant la tête, il lui tendit par la suite une main, que Makuda saisit et se redressa. Il avait perdu, il le savait. Le jeune orc était fasciné de voir un tel combattant, qui su garder son calme. Il s'inclina devant le champion du combat et présenta ses excuse. En effet ce combat devait être ridicule pour ce grand combattant.
    Cet orc se présenta sous le nom de Samuro, il pardonna Makuda, a vrai dire, il lui expliqua qu'il avait effectuer un exploit de réussir à bloquer son arme alors que ses images était présente. Makuda donna son secret et Samuro fut agréablement surpris de cette ingénieuse technique qu'il avait utiliser.
    Samuro fit volte-face, mais avant de repartir célébrer le Kosh'harg il tourna la tête vers Makuda et lui dit mot pour mot : "Tu as du potentiel, tu es sage, tu es intelligent, entraîne toi, mais ne reste pas dans ton clan, voyage, apprend et devient un vrai Maître-lame."7
    Ces mots marqua le jeune orc et il se mit alors en tête, une chose. Voyager et  apprendre. Et il profita du festival pour rencontrer ces chevaucheurs de loup qu'il rêvé tant d'accompagner. Sans le moindre signe de timidité, emplie de confiance et de conviction, il s'approcha de ces chevaucheurs, qui réunissait des orcs de tout les horizons et il se proposa de les rejoindre. Il fut malheureusement rejeté, à vrai dire, il fut rejeter car il n'avait pas de loup. Il promit alors qu'au prochain Kosh'harg, il aurait un loup, et qu'il sera l'un de leurs futur frère d'arme.
    Le Kosh'harg terminé, il retourna en Nagrand, à son village, il prépara ses affaires et partit vers les villages Chanteguerre, serrant sa femme dans ses bras, embrassant son ventre en pensant à son enfants, il entreprit son voyage. Il y avait de cela cinq ans, lors de l'un de ses pèlerinages avec son père au Trône des Éléments, il pu rencontrer un jeune worg, en effet c'était dans ce même village, dans lequel il y avait son formateur en combat à main-nu qu'il découvert son lien avec l'un des loups. Suite à cela il venait tout les mois le voir, il ne pouvait le ramener à son village, étant un loup Chanteguerre, cependant, le destin fit que ce loup devint l'âme-jumelle de Makuda. Il lui avait donner le nom de Braise.
    Telle une braise, ce worg était d'apparence calme, mais si on voulait l'attraper et le domptait, il ne fallait pas avoir peur de se brûler les doigts, car il était aussi puissant et agile.
    C'est ainsi qu'en allant à ce village il demanda au dompteur de worg de lui accorder le droit d'emmener Braise avec lui, mais aussi de lui apprendre à monter un worg. Le vieil orc, qui s'occuper des loups accepta et commença à le former à la monte, il était souvent observer par un jeune orc d'une quinzaine d'années tout au plus. Quand Makuda se vautrait au sol, tombant de Braise, le jeune orc riait, il approcha de Makuda et lui donna quelques conseils, quelques astuces pour grimper et se maintenir sur son loup. Peu à peu, le jeune Maître-lame pris le temps d'apprendre à manier son sabre à dos de Braise, sous la surveillance et l'instruction des Chanteguerre.
    Le jeune orc quant à lui, lui donner toujours des conseils, et Makuda et lui finirent par devenir amis et échangèrent plus que des astuces, parfois ils se battaient pour s’entraîner, parfois ils discutaient de tout et de rien. Makuda et Kolgosh devinrent des amis en l'espace de six mois, cependant Makuda devait rentrer, le voyage de retour durerai une semaine, et son fils devait naître d'ici peu, hors de question de laisser sa femme accoucher seule.
    Après son départ, il n'avait pas prévu que le retour à son village serait si rapide, en effet monté sur Braise, Makuda pris la moitié du temps pour rentrer à son retour, il vit son village en reconstruction, son sourire s'effaça rapidement, il se mit à courir à sa maison, par chance Shaani était en vie, il alla la voir, lui demander ce qui s'était passé. Elle lui expliqua alors qu'une incursion ogre avait attaquer par surprise. Elle apprit cependant une nouvelle qui fut étonnant venant de Makuda, sa mère et son père avait était tué et son frère préparait un groupe d'assaut pour partir abattre ces ogres. Makuda n'eu que peu de réaction, il parti en silence de chez lui et alla retrouver la tombe de son père et de sa mère, il se mit à genou devant et médita. Un silence inexplicable entourer le cimetière. Une brise chaude caressait la peau brune de Makuda il finit par avoir l'impression de s'endormir et il eu une vision, son père et sa mère, en paix, heureux. Il rouvrit les yeux et se redressa, il s'inclina devant la tombe de ses parents et fit demi-tour.
    Il saisit l'épaule de son frère et lui dit qu'il l'accompagnerait. Pour la première fois Ralnog et Makuda était d'accord sur un point. Ils devaient détruire le camp Ogre qui les avait attaqués. Après quelques jours de préparation ils prirent la route, seul Makuda était accompagné d'un worg. Ils arrivèrent au camp et lancèrent l'assaut directement, les forces Braise-lame était en surnombre et ils décimèrent le camp, cependant un mage ogre eu raison de la moitié des combattant en un unique sort de géomancie, empalant les orcs avec des pieux de roche. Makuda pu éviter l'attaque en sautant et tranchant la pointe terrestre avec sa lame, mais son frère, lui, succomba. En retombant Makuda chargea l'ogre et lui faucha les deux têtes, terminant le raid.
    Il retourna au camp avec les survivants et les morts. Ils enterrèrent leurs morts et chaque membre du clan vint se recueillir remerciant les combattant de leurs sacrifice. Leurs offrant des présents pour leurs vies spirituelle.
    A peine deux jours après ce combat un heureux événement vint panser le cœur déchirer de Makuda et de Shaani. La naissance de Yoreen, leurs fils.

L'AUBE DES ÉLÉMENTS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Makuda le Parleflamme, le dernier Braise-lame.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Syliath Braise-Lame
» Le dernier wad auquel vous avez joué
» Et si aujourd'hui était votre dernier jour à vivre?
» [DCA 2010] [Nécron] Monolithe Jugement Dernier
» Taille de mon Monolithe jugement dernier Scratchbuilt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escadron Loups de Guerre :: Activité jeu de rôle de la guilde :: Récits Rp divers-
Sauter vers: