Escadron Loups de Guerre

Guilde JDR serveur Kirin Tor (Horde)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 D'elfe à Démon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Makuda

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 05/06/2017

MessageSujet: D'elfe à Démon.   Mar 6 Juin - 6:01

Alors que le printemps tombe sur Quel'thalas, les pleures d'un enfant résonne dans les bois. Le Haut magistère Tal'darahn et la Forestière Di'anala, un couple de Quel'doreï, en patrouille, approchèrent des lieux d'où venait les pleures, un bébé d'apparence elfique était déposer, cacher dans un coin des bois, en pleine frontière entre le territoire elfe, et troll.
Tal'darahn / Di'anala:
 
Le jeune couple décida d'emporter l'enfant, la forestière avait réussi à endormir le bébé, a vrai dire, il était simple pour cette elfe qui avait déjà un enfant du même âge.
Une fois de retour à Lune-d'Argent, le magistère informa le guet de la trouvaille du bébé qu'ils avaient trouver. Il n'était sur aucune liste de naissance et après un mois, personne ne vint le récupérer. Ainsi, Di'anala et Tal'darahn choisirent de l'adopter. Lui offrant le prénom de Vallerian, et le nom de Valanor.
Le temps fit son travail et Vallerian, avec son beau-frère, Mederian, grandirent ensemble, peu à peu leurs parents tentèrent de discerner chez eux du potentiel. Mederian était toujours un enfant excité, impulsif et était meilleurs que Vallerian au combat, Vall, au contraire était plutôt un enfant calme, souriant, sage  et obéissant, il avait même très vite développé ses pouvoirs arcaniques. C'est ainsi que Tal'darahn pris l'initiative de former Vallerian, et son épouse de former Mederian.
Près d'une centaine d'année passa dans le calme, bien que les escarmouches contre les trolls était régulières. Mederian était devenu un fier forestier, excellent archer et bretteur de talent, il fit profiter son frère, Vallerian, de ses talents, l'entrainant pendant son temps libre, lui disant toujours. "Mon p'tit Vall' ! Si je t'entraine pas tu finira comme père, maigre et pas capable de frapper un troll, reprend ton sabre maintenant !" ponctué, généralement d'un rire moqueur. Vallerian, lui, était devenu un magistère de Quel'thalas, et un puissant Arcaniste. Tal'darahn pensait presque voir son fils adoptif devenir plus puissant que lui, cependant, vint le jours où ses parents durent apprendre la réalité à Vallerian et Mederian. Vallerian ne pris pas mal l'idée d'avoir était abandonné et adopté, en réalité ça le fit relativiser, et même rire, avec Mederian, ils se disaient qu'au moins ils n'auront pas était des fils uniques. Pendant les trois siècles qui suivirent, Quel'thalas était calme, comme toujours les trolls faisait des bêtises de temps en temps, mais ce n'était pas un problème. Mederian se maria avec Loreliane, une forestière elfe, tandis que Vallerian était encore célibataire, à vrai dire, Vallerian visait autre chose, le titre de son père, il voulait, comme lui devenir un haut-magistère de Quel'thalas, c'est ainsi qu'avec le temps qui s'écoula, Vallerian ne fit qu'apprendre, il voyagea...
Lors de l'un de ses voyages il tomba sur des trolls, plus au sud de Quel'thalas, il usa d'un sort de transformation et étudia les trolls, voulant savoir si ils étaient si "sauvage", il pu obtenir des résultats intéressant et cette culture devint lentement une culture qui l’intéressa de par sa magie, ses rites et ses coutumes, bien évidement, le sort n'était pas permanent et le jeune elfe dû fuir, mais fût capturé, pour finir au menu du jours, en tout cas, c'est ce qu'il pensait, jusqu'à ce qu'une chevauché d'humain, vint le secourir. Vallerian ne perdit pas de temps, pendant la bataille il créa un portail en toute hâte et disparu.

Lorsque Vallerian sorti du portail, il fit face à un arbre colossale, il était... en cristal, cet arbre l'étonnait, il était gorgé d'énergie arcanique, autours de lui des créatures aussi était faite de cristal, il se demandait si il n'avait pas changer de dimension ou de monde, mais quand il regarda à travers ces arbres minéraux, il aperçu de la végétation bien réel. Il commença par faire un campement en ce lieu et examina cet arbre, en profitant pour y puiser de l'énergie, cela ne laissa pas des créatures indifférente. Ce lieu paisible fut alors troubler par un autre haut-elfe, suivit d'un autre, et encore un autre... Vallerian était... étonné, mais il leurs sourit et les invita à s'approcher pour parler, ces elfes acceptèrent l'invitation et discutèrent avec le magistère.
Alors que le crépuscule tomber sur ces terres, les haut-elfe repartir, en saluant Vallerian, ce dernier, toujours un peu étonné les suivit, sans user de magie, usant plutôt des talents que son frère lui enseigna. Il ouvert grand les yeux quand il vit que les elfes était des créatures mythiques, des dragons du vol bleu, fasciné il approcha, accourant pour parler, ces dernier se montrèrent agressif sur l'instant en voyant l'elfe les démasquer, mais Ariagos, l'un des dragon calma ses frères et leurs dit de partir, Vallerian et Ariagos finirent alors par discuter plus sérieusement, Vallerian resta quinze ans aux côtés du dragon, respectant les lois du continent dans lequel il était. Si il devait traverser un endroit, Ariagos l'aider, ainsi, Vallerian pris quinze années à explorer les terres, maintenant appelé Norfendre, finalement, il décida de rentrer en Quel'thalas, proposant à son ami de l'accompagner, mais ce dernier devait rester pour protéger les siens, l'elfe compris ce geste et n'insista pas, il ouvert son portail et disparu du Norfendre pour apparaître chez son père, dans son laboratoire arcanique.
Il observa la maison et y fit un peu de ménage, son père revint, surpris de voir Vallerian, et le serra dans ses bras, le pensant mort, finalement il envoya une lettre à Mederian et le jours suivant, à dos de Faucon-pérégrin, son frère apparu à la Capitale. Les deux elfes expliquèrent à Vallerian que Di'anala avait était tuer lors d'une embuscade troll, Mederian fut gravement blessé, mais sauver par le Général des Forestiers Sylvanas. A cette nouvelle, Vallerian, profondément désolé alla se recueillir sur la tombe de sa mère, s'excusant de ne pas avoir était présent lors de son enterrement, il vit à la droite de la tombe, une stèle avec écrit dessus "Vallerian Valanor". Ce dernier sourit et détruit la stèle d'un éclair d'arcane.
A ce jours Vallerian choisit de chercher à se faire une vie plus posé en Quel'thalas, ainsi, il trouva une femme, et se fiança avec, surement pas au bon moment. A ce moment, des orcs était aux porte du royaume de Quel'thalas.
Vallerian, Mederian et la femme de son frère durent se battre, protégeant ainsi leurs patrie des orcs. Sans difficulté, quand la trahison de Gul'dan eu lieu, il purent revenir à Lune-d'argent, Vallerian proposa à sa fiancé de se marier, mais elle refusa, elle voulut attendre son quatre-centième anniversaire pour cela.
Ainsi, Vallerian demanda la main de sa tendre le jours de son anniversaire, et cette journée restera à jamais dans sa mémoire, il fut alors mobiliser avec son frère à la défense de Quel'thalas, une armée de non-mort avait franchit la première porte du royaume, au côté d'Anesterian, de son père et son frère, Vallerian se prépara au combat contre une armée infini ce qu'il en résultat fut un massacre, le roi et le père des deux frères tombèrent au combat, refusant de mourir, Vallerian et Mederian se téléportèrent à Dalaran, alors que Kael'thas préparait une expédition vers QUel'thalas, les deux frères prirent place à ce voyage. C'est ainsi que leurs prince, diriger par Garithos finit par être trahi, quelques jours à peine que les deux elfes avait rejoint leurs prince. Enfermé et maltraité par les humains, les elfes finirent par attendre leurs libération des Naga et de leur prince.
Accompagner d'autres elfes, ils partirent alors pour l'Outreterre, là où le seigneur de l'Outreterre, Illidan pourrait les aider.
Mederian / Vallerian:
 

L'arrivé des deux elfes en Outreterre marqua leurs nouvelle vie.
A peine arrivé, Kael'thas mobilisa cinq de ses meilleurs combattant pour partir au Temple Noir, subir une formation d'élite.
Mederian devint quant à lui un fier archer Solfurie, Toujours aussi habile à l'arc et aux sabres, ses talents firent de lui l'un des capitaines de cette armée. Vallerian n'eu pas ce même traitement, sans la Puit du Soleil, Vallerian était faible, la mana lui manquer, et le peu d'énergie que l'on lui offrait ne lui suffisait pas pour combler ses demandes de Mana, cette régression le fit rapidement placer dans les Manaforges, dans l'espoir de puiser de la mana là-bas, Vallerian accepta, mais il ne su que plus tard, qu'il avait accepté l'esclavage. Devenu esclave aux Manaforges, il devait raffiner la mana provenant du Néant pour l'armée, sans avoir le droit de goûter à cette douce énergie qui l'appelait sans cesse.Très vite, il fut obsédé par l'envie de mana, il était en manque total, ses muscles et son esprit s'affaiblissait, il finit par voler des cubes de mana et s'abreuva de cette délicieuse énergie, les gardes finirent par le voir, ni une, ni deux, en pleine possession de ses pouvoirs, il ejecta et désintégra les gardes dans une explosion arcanique, riant à pleine voix, fou de cette énergie, il finit par devenir le centre d'attention d'une escouade de l'armée Solfurie, effectivement, Vallerian souhaiter récupérer une Manaforge pour lui, en vint, le groupe arrivé, bien qu'il perdu un grand nombre de ses soldats, les Brises-sort capturèrent le mage et l'amenèrent au Prince Kael'thas.
Jugé par son prince comme un traitre, il ne fut cependant pas tué. Il fut, avec d'autres elfe envoyé au Temple Noir. Illidan Hurlorage, Varedis Gangrâme et Leotheras l'Aveugle les accueillit. Ces trois êtres était couvert de runes et les yeux bander, Vallerian était peu confiant... Pourquoi le laisser en vie ? Pourquoi l’amener ici ? ces questions lui trottait dans la tête, et son frère, toujours de bon conseil était si loin...
Les quelques elfes, l'élite de l'armée Solfurie et Vallerian, le traitre des Solfurie furent préparé, Varedis pris Vallerian et quelques autres Solfurie sous son aile, et sous la supervision d'Illidan, il forma les elfes au combat, l'entrainement était rude, compliqué, Vallerian était très rapidement dépassé, il n'avait aucune force brute, il choisissait, lors des combats contre ses frères d'armes, des ruses et des stratégies pour les vaincre. Ce comportement atypique intéressa le seigneur de l'Outreterre au point d'avoir une discussion avec le futur Illidari. En ressortant de cette entrevue, Vallerian était troublé, cependant il avait gagner une nouvelle motivation, plus que jamais, il voulu faire ses preuves et devint un terrible combattant au bout de quelques semaines. Cependant, tout ne faisait que commencer, en pleine nuit il fut extirpé de sa couche, avec ses camarades par des servant Illidari et assommé, à leurs réveil, il ne virent... rien... Hurlant de peur, un bon nombre d'elfe était littéralement apeuré, Vallerian faisait parti de ceux là, leurs paupières était cousu, les rendant aveugle, rapidement, Vallerian repris son calme, mais ses plaintes dû à la douleur ne cesser de de sortir de sa bouche.
Varedis et Illidan informèrent les Illidari de leurs nouvelles épreuves, et furent rapidement maltraité, Vallerian subit des coups d'une violence sans pareil, il était fouetté, chaque coup arraché des lambeaux de chairs, libérant un frisson dans son échine et une douleur indescriptible, alors qu'ils dû apprendre à se battre à l'aveugle, tout en subissant les insultes, les menaces et les tortures de ses maîtres, lacéré vivant, se fait arracher les ongles, subir différentes méthodes de dépeçage, le sang coula à flot dans le Temple Noir et les hurlement était le chant quotidien des illidari. Alors que Vallerian fut jeter sur des braises, les mains et les jambes dépecer et lacéré, il était faible, sans énergie, son corps était lourd, son moral défaillant, mais lentement ses yeux se fermèrent et la voix du Seigneur de l'Outreterre vint à ses oreilles. "Tu comptes mourir ici ?!", Vallérian redressa la tête, déterminé et posa ses mains sur les braises, hurlant de douleur, les roches ardente pénétré les muscles de sa main sans peau et, dans un hurlement total il se leva, ses genoux, son torse, ses bras, le visage, tout était brûlé, mais sa détermination aussi brûlé encore, c'est alors que Vallerian subit chaque coup, chaque attaque, chaque insulte et menace dans le but de devenir une arme au nom d'Azeroth, au nom du Seigneur Illidan.

Une dernière épreuve attendait l'Illidari, tuer son premier démon, les démonistes Illidari invoquèrent un démon, un Nathrezim, trois illidari devait le tuer, un seul en ressortirait vivant, vous connaissez déjà la suite ?
Le Nathrezim était puissant, rapide et rusé, les illidari, aveugles devait utiliser chaque compétence que l'on leur appris, mais Vallerian en opta pour des nouvelles, alors que le Nathrezim offrit aux pauvres elfes des déferlement de Gangrefeu, Vallerian puisa dans les flammes impies pour les canaliser et les renvoyer droit sur le démon, profitant de cette distraction, il courut jusqu'au démon pour planter son glaive droit dans son torse, ouvrant en deux sa cage thoracique, afin d'y extraite le cœur battant du démon et de croquer dedans à pleine dents. Les deux autres illidaris menacèrent Vallerian si il ne leur donner pas le cœur du démon.
Vallerian sourit alors, la bouche gorgé du sang acide, brûlant et verdâtre du démon, lentement le corps de Vallerian se libére un hurlement et un rire, les deux autres illidaris se mit en garde et finirent par attaquer Vallerian, il evita les premiers assaut, saisissant le premier illidari par la gorge avant de planter une dague dans le crâne de ce dernier, le second pu placer son coup de glaive dans le dos de l'elfe en pleine transformation, mais alors qu'il s'apprêtait à placer le second coup, Vallerian vola l'un des glaives de l'Illidari qu'il venait de tuer, se baissant pour éviter l'attaque et faucha les jambes de l'assaillant avant d'envoyer son glaive dans les airs en partant, l'illidari hurla et libéra divers jurons vers Vallerian avant de se taire, lorsque le glaive retomba.
A son retour au Temple Noir, Vallerian suivit les instructions de son mentor, grâces à des lames de gangrefeu il se perça les yeux, brulant ses globes oculaire dans un rire plein de folie et de haine, obtenant une vision spectral, il finit par se faire tracer les runes et sigils le long de son corps augmentant sa puissance, sa magie, servant de catalyseurs.
Enfin Chasseur de démon.:
 

Alors que sa formation se termina, il devint formateur de nouveaux illidari, les entrainant, les formant, les torturant, les motivant et les insultant. Alors que l'élite de l'Outreterre se faisait de plus en plus nombreuse, ils lancèrent leurs assauts sur les mondes de la légion. Vallerian participa à chaque incursion, tel que sur Nathreza ou bien Mardum.

Suite à l'assaut de Mardum, l'elfe se fit capturé par les gardiennes, suite à la défaite d'Illidan... Dix ans, dix longues années passa, en seul compagnie de sa conscience, de ses pensées d'un démon qui sommeillait en lui. Pendant ces années, l'elfe chassa les idées obscurs que lui susurrer l'être infâme qu'il caché au plus profond de lui.
Enfin... Il pu bouger... se mouvoir... Saisir ses glaives... Il était libre, libéré par ses frères Illidari dans le Caveau des gardiennes. Sans perdre de temps, il redevint l'instrument du courroux d'Azeroth, chaque démon passant à sa porter se voyait caresser par le fil de ses glaives, tranché, planter, cogner, il ne s'arrêta que jusqu'à la sorti du caveau avec ses frères et soeur. Le sang acide, brulant et corrompu des démons tués couler sur sa peau fumante par l'acidité. Il arriva à Dalaran et avec ses compagnon, il prépara le rituel pendant que ses supérieurs partait aider la Horde et l'Alliance.
Lorsque le rituel de téléportation fut achevé, ils partirent pour Mardum, retrouver les derniers vestiges illidari. Depuis le Marteau-gangrené, Vallerian et ses compagnons se mirent en chasse de démons. Cette action finit par attirer le Kirin tor, et ils offrirent alors aux illidari des mages, capable de les téléporter aux quatre coins d'Azeroth. Ainsi, Vallerian et Naerissa, l'une des mages du Kirin tor, partirent à travers Azeroth pour combattre des démons. Vallerian  pu d'ailleurs en apprendre d'avantage sur certaines cultures, sur des méthodes de combats, mais il appris aussi et surtout le respect des autres race, qu'il jugeait jusque là inférieur. Quand une mission les déplaça vers Quel'thalas, il en profita pour retourner voir sa bien-aimée, qui ne perdit pas de temps pour le repousser, l'insulter... Elle s'était remarié, et n'aimait plus le demi-démon, ce comportement dégoûta Vallerian, il connaissait les Elfes, il les savait fourbe, mais gardait espoir, mais cette scène mis fin à ses envies d'aimer une elfe, ou même de retourner à Lune-d'Argent.
Il reparti plus tard, dans les Îles Brisées pour participer à l'assaut du Rivage Brisé. Aidant à la construction de l'Avant-poste du Déclin, lorsque cela fut achevé, il fut envoyer comme Émissaire auprès d'un orc, Dragosh, le Kirin tor jugea que d'envoyer un Illidari les assister dans leurs tâche dans les Îles serait bénéfique, ainsi Vallerian rejoint le groupe de l'orc, et finira par vouloir fonder des liens avec chacun des êtres de ce groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
D'elfe à Démon.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Refusé] Postulation Simag rogue elfe de la nuit
» Nains Vs Elfe noirs 2000 pts
» Héros plastique Haut elfe
» Mon histoire de un elfe noirs
» Un Parenter Elfe de la Nuit et Troll?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escadron Loups de Guerre :: Activité jeu de rôle de la guilde :: Récits Rp divers-
Sauter vers: